Spread the love

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

  • marie paule Cordès

    Bonjour Mélanie,
    Manger « équilibré » ne suffit pas toujours à retrouver un poids de forme si les apports énergétiques dépassent les besoins énergétiques …
    Pour cela je vous encourage à rattraper le groupe et expérimenter les premiers exercices proposés dans le défi.
    Etre gourmande n’est pas du tout incompatible avec cette méthode, bien au contraire …
    Le « grignotage » que vous semblez subir lors des moments de stress et/ou d’ennui réponds souvent à des comportements du « tout ou rien » … On se restreint pour perdre du poids et quand on se sent mal on craque et on « abuse » … Il faut donc retrouver un rapport sain et naturel vis à vis de la nourriture comme vous y encourage les exercices proposés …
    Les envies de manger émotionnelles répondent à une approche particulière mais commencer donc par les premiers exercices qui peuvent déjà bien réguler vos apports 😉 A bientôt

  • El Sa

    Bonjour à tous,
    Je m’appelle Elsa et j’ai 29ans.
    Je me lance dans cette aventure pour apprendre à manger mieux et quand j’ai faim. Ce que je ne fais pas du tout en plus de pas savoir manger équilibré, je suis très gourmande et quand je m’ennuie ou que je suis triste je grignote que des cochonneries évidemment… lol
    Puis j’aimerais perdre 4 kilos pour me sentir mieux dans mon corp car je suis très complexe par mes petites rondeurs… je fais un peu de sport chez moi pour muscler et sculpter mon corp… merci le grignotage 🙁

    • marie paule Cordès

      Coucou Elsa !
      Alors manger équilibré, rassure toi ça ne se fait pas sur un repas ou une journée mais sur plusieurs jours ! La bonne nouvelle est que tu pourras continuer les hamburgers/frites et crêpes au chocolat en dessert …
      Que tu te rendes compte que tu manges parfois (souvent?) sans faim est très précieux : tu vas pouvoir travailler dessus !
      Note bien régulièrement tes journées (au début par écrit c’est mieux) pour voir à quelle heure tu as faim, si tu t’arrêtes de manger dès que tu n’as plus faim et si tu manges souvent sans faim … Essaye de repérer les raisons qui te font manger sans faim … sans critique négative, et sans culpabiliser si tu te fais plaisir en mangeant quand même sans faim … Peut-être peux-tu réfléchir à des alternatives en cas de sentiments négatifs ou d’ennui …
      Quand on écoute ses sensations et ses envies, on peut très bien céder à une envie … à quelques conditions : céder SANS CULPABILISER, SANS EXAGERER (le « tout ou rien ») et en DEGUSTANT … quitte à se faire plaisir avec un aliment « doudou », il faut le choisir, l’aimer et l’apprécier … Si tu veux « manger équilibré » la plupart du temps, aide toi des repères qui sont dans le ebook (ceux qui sont donnés avec des rations visuelles) … tu répartis comme tu veux ces aliments dans tes repas et ta journée en fonction de ta faim et de tes envies …un seul mot d’ordre arrêter quand on n’a plus faim, le repas qui suit on réduit ses portions si la fois précédente elles étaient trop importantes par rapport à la faim …Tu remarqueras qu’avec ces repères on peut aussi bien faire du classique genre viande/légumes/féculents/corps gras/produit laitier/ fruit ou un plat complet comme un gratin légumes/protéines/sauce béchamel/fromage rapé ou une soupe protéinée légumes/féculents/viande/fromages rapé/beurre … les associations sont infinies ….Tiens nous au courant de tes expériences !!!

  • Elo Francois

    Bonjour à toutes et tous
    Je m appelle Élodie j’ai 34 ans et je suis aide soignante en reconversion professionnelle également pour tre diététicienne. Jai souhaitée me joindre à vous car je suis une personne très gourmande et qui adore grignoter et parfois j’ai du mal à me contenir . Je suis également épileptique et j ai un traitement je doit donc faire attention à mon alimentation pour ne pas prendre trop de poids qui me ferais augmenter mon dosage.

    • marie paule Cordès

      Bonjour Elodie !
      La gourmandise n’est pas un soucis ! Et ne doit jamais le devenir … On peut être mince et gourmande. En suivant mes conseils, vous (ré)apprendrez à manger de tout et même ce que vous considériez peut-être comme des aliments « tabous » ou « interdits » … Le métier d’aide-soignante (que je connais très bien) est difficile car il peut être source de stress, de fatigue et d’épuisement professionnel. Les horaires sont rarement simples et il n’est pas toujours simple d’avoir une alimentation « saine » dans le sens où on mange souvent n’importe quoi, n’importe quand et à n’importe quelle allure pour retourner à son poste … Vous apprendrez à suivre votre rythme et écouter vos besoins et envies … Quel traitement prenez-vous pour votre épilepsie et pourquoi devez-vous « faire attention à votre alimentation » à cause de lui ?

      • Elo Francois

        Je suis sous keppra les anti épileptique on tendance à faire prendre du poids d’après ma neurologue et effectivement je l constater lors de mon précédent traitement depakine, je doit donc faire attention à cela
        Il est vrai que le repas à l’hôpital est très compliqué souvent même je ne le prend pas car entre deux sonnettes pas évident du coup évidemment je grignote. Ah oui j’ai oublié de vous dire également que j’ai un SII depuis trois ans. Que je commence à bien gérer.

        • Marie-paule Cordès Trabuchet

          Certains médicaments perturbent les signaux de la faim et de la satiété. … une raison de plus de se centrer sur ses sensations alimentaires. … avez-vous vu mon article sur les fodmaps pout votre SII? Comment le gérez vous ?

          • Elo Francois

            Bonjour, non je n’ai pas regarder je vais le faire . Je le vis mieux maintenant au début sa été très dur car mon gastroentérologue ma prescrit un régime sans gluten du jour au lendemain et je l très mal vécu . Puis des que je mangeait à nouveau normalement sa recommençais j’ai du donc décider de suivre mes humeurs intestinale et depuis cela va beaucoup mieux , quand je me sens bien je mange très bien de tout et quand je que je suis gêner je fais plus attention . Mon allergologue ma dit dapdopter le régime FoDMAP que je n’ai pas encore commencé.

            • marie paule Cordès

              Le régime FORDMAP n’est pas un « régime à adopter » mais plutôt un processus qui permet de faire le tri dans les aliments qui entrainent un inconfort intestinal … Le blé en excès y est par exemple mais ce n’est pas le gluten qui est la cause dans ce cas … En gros, on élimine tous les FODMAPS jusqu’à disparition des troubles (cela peut durer 2 mois) et ensuite on réintroduit les 4 familles 1 à 1 … https://www.100regimes.com/2016/08/18/le-regime-foodmaps/

  • July Brito

    Bonjour à tous

    Je m’appelle julie j’ai 28 ans et je me lance dans cette aventure afin de retrouver une alimentation équilibrée et perdre de mauvaises habitudes comme le grignotage (proche de l’hyperphagie). J’aimerais également perdre mes quelques kilos en trop et retrouver mon poids de forme (IMC actuel a 26). Enfin je souhaiterais participer car je suis actuellement en reconversion en dietetique et j’aimerais vivre la prise en charge côté patient/client.

    • marie paule Cordès

      Bonjour Julie ! Ravie de faire votre connaissance …
      Sachez d’abord que l’équilibre n’est pas une fin en soit puisqu’il s’effectue sur plusieurs jours et non sur un ou plusieurs repas d’une même journée …
      Je ne veux pas dire par là qu’il faut tout le temps manger n’importe quoi mais plutôt qu’il ne faut pas tomber dans une forme d’orthorexie comme je le disais à Nathanaelle ci-dessous… Je préfère aujourd’hui parler de variété …
      Concernant le grignotage, il faudra que nous voyions si c’est du grignotage, une collation ou une envie de manger qui vient d’une émotion … (vous pouvez d’or et déjà commencer à y réfléchir) …
      Quel est votre poids de forme ? est ce un poids « calculé » (basé sur l’IMC par exemple) ou un poids auquel vous savez vous sentir « bien dans votre peau » ?
      Pour finir je suis ravie d’accueillir une future collègue …sachez néanmoins que tout ce que je vais vous expliquer n’est pas encore représentatif de l’enseignement que nous recevons pour le BTS de diététique. Il faudra attendre d’être diplômée pour vous faire votre propre opinion, en lien avec l’avancée des recherches, des publications d’auteurs reconnus et le fonctionnement de notre l’organisme pour lequel l’enseignement est très poussé …

      • July Brito

        Bonjour Marie Paule

        Pour le grignotage cela survient surtout lorsque je m’ennuie, je n’ai pas l’impression que ce soit lié à une émotion particulière (je tacherais d’être plus attentive la prochaine fois pour vérifier). Cela arrive surtout de manière cyclique une semaine sur deux à peu près. Lorsque je me met à grignoter cela devient vite incontrôlable. Je mange de tout et n’importe quoi en assez grande quantité et en général ça se termine avec un sentiment de honte et de dégoût de soi. la semaine suivante c’est plutôt l’inverse, je mange plutôt léger sans pour autant me restreindre j’ai juste moins faim que d’habitude.

        Pour le poids de forme c’est un poids calculé pour un IMC de 22. Etant de nature très complexée je me dit que si j’attend de me sentir bien dans ma peau j’ai peur d’aller trop loin. Du coup je pensais viser le poids calculé (qui me parait raisonnable) et si en cours de route je trouve que je me sens bien je m’arrêterais avant.

        Cette expérience m’intéresse beaucoup car bien que le BTS soit très complet et intéressant j’aimerais connaitre autre chose que ce coté académique. Notamment la prise en charge de personnes dans mon genre avec des blocages psychologiques. Savoir comment maintenir la motivation et aider à surpasser certaine idées reçues ou certains blocages bref tous ce qui pourras aider mes futurs patients/clients à atteindre leurs objectifs.

        • marie paule Cordès

          Si l’ennui est « juste de l’ennui », chercher une solution pour vous occuper … pourquoi ne pas vous plonger dans les cours du BTS, croyez moi ça occupe !!! Sinon, sortez de chez vous, allez vous balader, marcher ou trouver un hobby manuel … il y a tant de choses à faire ! Si vous grignotez de manière incontrolable c’est que vous êtes dans une forme de restriction alimentaire … Vous cherchez probablement à contrôler votre alimentation, vos choix, vous vous interdisez certains aliments pour diverses raisons plus ou moins valables et rentrez dans le cercle vicieux du « tout ou rien » … Quoiqu’il arrive, quand on se restreint, il arrive un jour où on craque … et lorsqu’on craque on se lache et on adopte un comportement quasi boulimique … Essayez d’adopter un comportement bienveillant vis à vis de vous-même ! AUCUN ALIMENT N’EST ET NE DOIT ETRE INTERDIT même les hamburgers, frites, coca etc … Si vous vous écoutez, vous mangerez quand vous aurez faim … à ce moment là vous devrez manger avant tout les aliments qui vous font envie et pas « ceux qui sont bons pour le régimeet/ou la santé) … Si vous avez envie d’un aliment doudou, faites vous plaisir (cf réponse à Elsa) mais faites le EN CONSCIENCE, SANS CULPABILITE et DEGUSTEZ LE !!! Etez vous vraiment sure que vous ne connaissez pas votre poids de forme ? Etes vous sure que lorsque vous aurez atteint 22 d’IMC « tout ira bien ? » … Vous avez raison, l’alimentation intuitive est très intéressante, dommage que le BTS diététique ait 20 ans de retard … Je vous invite à lire les publications du GRO et de ses fondateurs si ce sujet vous intéresse ;-))

  • marie paule Cordès

    Virginie : Bonjour
    Je me suis lancée dans ce défi afin de perdre les 2/3 kilos restant de mes 2 grossesses. Les 25 autres j’ai réussi à les perdre sans régime en 2 ans avec des principes identiques à ceux que Marie nous propose mais les derniers sont les plus récalcitrant!!!

  • marie paule Cordès

    Nathanaelle : Bonjour, je me lance la première…Je souhaite participer à ce défi non pas pour « perdre du poids » mais plutot pour retrovuer de bonnes habitudes alimentaires et davantage écouter mon corps que ma tête. J’ai tendance à avoir une alimentation rationnelle et non sensorielle….Je viens de connaître une période difficile avec une petite dépression et une anorexie. Aujourd’hui, je vais mieux mais je ne me sens pas « libre » dans mon alimentation. Je ne sais pas m’écouter et j’aimerai y arriver. Au plaisir de partager d’autres objectifs et parcours de vie prochainement sur ce blog ! Bravo à Marie Paule pour son dynamisme.

    • marie paule Cordès

      Effectivement l’alimentation intuitive n’est pas que pour perdre du poids mais également pour aider à reconnecter la tête et le corps … Trop manger avec sa tête ou de manière trop rationnelle entraîne des restrictions cognitives et ce que l’on appelle aujourd’hui l’orthorexie : trop vouloir « bien manger » ….. reconnaître ce « trouble » du comportement alimentaire est un premier pas ( l’un des plus importants !) … Le reste du voyage sera jalonné d’expériences et de découvertes afin de s’orienter vers une alimentation « variée » qui se démarque d’une alimentation strictement « équilibrée » … et vous autres ?

  • marie paule Cordès

    Bonjour et désolée de ces quelques heures lors desquelles vous n’avez pas pu commenter …
    J’avais déjà 2 commentaires … Que 2 ? Il n’y a pourtant pas que 2 inscrits au défi …
    Je remet donc ces commentaires ici afin que vous puissiez faire connaissance avec Nathanaelle et Virginie ainsi que leur réponse à ma 1ère question …